BABELS

Dans le sable des silences
Les mots s’en vont deux par deux
Ils vont s’aimer loin de France
Dans des babels d’amoureux
Tout ce qui n’est pas dit là
Se dira peut-être icI
Ça n’a pas grande importance
Ce qu’on dit

Clairs papiers sombres écrans
Claviers gris sourds de musique
Nos écrits de pauvres gens
Font des fleuves aphasiques
Ç a vient mourir dans des lacs
Des miroirs de librairie
Ça tient boutique et ça claque
Ce qu’on dit

Dans la plaie de nos silences
Les corps partent à l’hôpital
Y’a qu’à nous ouvrir le ventre
Pour ôter ce qui fait mal
Ce qui n’ s’était pas dit là
Se dira peut-être ici
On s’écoute on s’entend pas
On part à la pharmacie


Bonne humeur et idées courtes
Le grand nombre est épinglé
Par des idiots qui s’en foutent
Tant qu’ils foutent à la télé
On peut râler tant qu’on veut
C’est prévu dans le programme
Plus c’est bête et plus ça paye
Le vacarme

Papiers sombres des journaux
Ç a va vite ça va vite
Pas moyen de lire un mot
Sans la suite
On peut lire tout ce qu’on veut
La censure est intérieure
C’est bien chez soi qu’on est l’ mieux
Puis on meurt

Dans la paix de nos silences
Les mots s’en vont deux par deux
Ils vont s’aimer loin de France
Dans des babels d’amoureux
Tout ce qui n’est pas dit là
Se dira peut-être ici
Ç a n’a pas grande importance
Ce qu’on dit

MIMI DE SAINT-JULIEN

Quand elle chante c'est très bien
La Geneviève du Poitou
Quand elle chante c'est très doux
La Marie du Beaujolais
Quand elle chante ça me plaît
La Juliette de Toulouse
Quand elle chante je jalouse

La Sylvestre de la Seine
Quand elle chante c'est ma reine
La Magny des grandes choses
Quand elle chante c'est ma cause
La Messia du siècle noir
Quand elle chante c'est l'espoir
La Barbara de toujours
C'est l'amour

La Francesca des faucilles
Quand elle chante ça me vrille
La Sauvage des panaches
Quand elle chante ça m'arrache
La Vaucaire des douceurs
Quand elle chante j'ai bon cœur
La Renard des grivoiseries
J'en rougis

La Greco c'est un cobra
Quand elle chante entre ses bras
La Berthon du fond des âges
Quand elle chante c'est de rage
La Sapho comme un crotale
Nous la chante à l'orientale
La colère de Ribeiro
C'est très beau

La Vilar de la vie lente
Quand elle chante c'est qu'elle danse
La Pralon des comédies
Quand elle chante c'est qu'elle dit
La Grimm rit de nos miroirs
Quand elle chante ses grimoires
Et la Mouron vit d'amour
Dans sa force de velours

Quand elle chante se complète
La Léa, Place des Mots
Quand elle chante hisse haut
La Caplanne des Marines
Quand elle pêche c'est des rimes
La Marie-Paule au piano
C'est pas rien que rigolo

La Théraulaz des helvètes
Quand elle chante c'est leur fête
La Vyvère de Wallonie
Quand elle chante c'est leur vie
La Clémence du show, Québec
Fait chanter tous les bons becs
De Pauline à Renée-Claude
Les gorges en sont chaudes

L'Angélique d'Élytis
Quand elle chante je me tisse
La Giovanna d'Italie
Quand elle chante je me lie
La Mercedes de là-bas
Quand elle chante je me bats
La Prucnal de Varsovie
Je me vis

La Gribouille des douleurs
Quand elle chante c'est ma peur
La Martin des monts Genet
Quand elle chante c'est ma paix
La Christine du clope aux lèvres
Quand elle chante c'est La Sèvres
Janine Jean quand tu t'es tue
Qui l'a su ?

Je sais bien que j'en oublie
Moi aussi
Je sais bien que j'en oublie
Des marraines et des amies
Des pareilles, des inconnues
Des perdues
Des qui se taisent et qui doutent
Des qui plaisent et qui s'en foutent
Des qui tracent leur chemin
Comme Mimi de Saint-Julien
Comme Mimi
LES MARCHANDS

Avant y’avait des marchands
qui vendaient des trucs aux gens
Avant y’avait des marchands
qui vendaient des trucs
dont les gens avaient besoin
Maintenant y’a des marchands
qui ne vendent que de l'argent
Maintenant y’a des marchands
qui n’ se soucient de rien
et surtout pas des gens

Car les gens c'est embêtant
ça fait perdre le temps
des porteurs de portables
Ça ne tient pas dans l'écran
ça met les nerfs à cran
c'est insupportable
Tous ces gens ça les inquiète
ça tient pas sur disquette
c'est incompréhensible
On a beau faire des enquêtes
ça vire les étiquettes
et ça fausse la cible

Tous ces gens c'est éreintant
ça déporte le temps
des tripoteurs prospères
Les perdants sont mécontents
et nous font des enfants
qui ressemblent à leurs pères
Car plus ils vont dans la fosse
plus la Bourse est à la hausse
et sur France-infausse on a l'air content

Avant y’avait des marchands
qui vendaient des trucs aux gens
Avant y’avait des marchands
qui vendaient des trucs
dont les gens avaient besoin
Maintenant y’a des marchands
qui ne vendent que de l'argent
Maintenant y’a des marchands
qui se vendent entre eux
du virtuel et du vent
Maintenant y’a des marchands
qui se vendent entre eux
la misère des gens

   
 
   
   
Productions JCBarens - - Contact Pro